Avant les « rosbeef » aimaient bien le cheval …. mais ça c’était avant !

Qui dit « guerres napoléoniennes » dit « cheval » . Les Anglais ne font pas exception même si la cavalerie n’est pas vraiment leur « cup of tea ». En 1805 ces derniers sont en capacité d’aligner, tout de même, 16 régiments de lourds ( dont 3 de household cavalerie -2 life guards rouges et 1 blue) et 19 régiments de légers (dragons légers et hussards). Les régiments sont théoriquement à 4 escadrons de 120 hommes mais, le plus souvent, seuls 2 ou 3 escadrons sont de sortie.

Une vue d’ensemble de ma cavalerie lourde. Le « 1er Life guard » devant suivi des « Blues » et de 5 rég. de dragons lourds en casques . Au fond à gauche le régiment des « scots greys ».

De la cavalerie légère et des hussards KGL.

Les » life guards » de prés.

The Royal North British Dragoons ou Scots Greys dont le principal fait d’arme est d’avoir pris l’aigle du 45eme de ligne à Waterloo avant de recevoir une déculottée monumentale par les lanciers français.

Et enfin mon petit dernier, le 12 éme Prince of Wales’s de chez CGM qui rejoint la brigade légère. La figurine version carabine existe aussi pour les « Greys » .

12 éme régiment de dragons légers à distinctive jaune et galon blanc.

Hors sujet mais sortant en même temps, j’ajoute ce régiment d’Hollando-Belges CGM vu à Waterloo. Le drapeau est celui de la maison d’Orange.

Publicités
À propos

Fonction publique en retraite

Publié dans Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :