Avant on traitait les « Samnites  » d’arriérés …. mais ça c’était avant !

Les Samnites étaient des montagnards considérés comme rustres, barbares et arriérés par les citadins de l’époque (les Romains). Il est vrai (toujours d’après les témoignages de l’époque) qu’ils agissaient en pillards et culturellement étaient aux antipodes de ces mêmes Romains. Leurs tactiques consistaient principalement en embuscades, combats dans les bois et les ravines. Rome a cependant bien « dégusté » avec eux, elle finit, comme je l’ai déjà dit, par les détruire totalement.

Voilà 3 nouvelles plaquettes. S’agissant d’infanterie moyenne, j’ai opté pour un mélange de 3 ou 4 figurines par plaquette. J’obtiendrai ainsi une plaquette de plus avec les 24 modèles proposés par la boite Victrix.

Toujours des boucliers LBM et un assortiment de javelots.

Voilà où en est l’unité à cette heure. Il me reste 6 figurines à peindre.

Publicités
Publié dans Non classé

Avant la communauté de la croix, il y avait celle de l’anneau … mais ça c’était avant !

Depuis plusieurs dizaines d’années j’ai dans mes stock la boite « communauté de l’anneau » de chez « Mithril product ». Elle est d’ailleurs toujours dispo sur le site de la marque pour une 30 aine d’euros. Razorspoon m’a proposé de les mettre en couleur et voilà ce que ça donne :

Les figurines sont des 32mm.

On retrouve Boromir à gauche et Aragorn qui n’ont rien à voir avec le film tourné par Jackson en 2001 et ne ressemblent donc pas aux acteurs qui les ont incarnés contrairement à la version de Games Workshop.

Gandalf et Legolas . La figurine de l’elfe n’est pas celle de la boite d’origine.

Les Hobbits (pas faciles à peindre). A noter que ma photo ne rend pas vraiment justice au peintre avec leurs faciès crépusculaires que l’appareil a accentué..

Publié dans Non classé

Avant le « m » était déjà avant le « n » ….. mais ça c’était avant !

On disait en effet « Samnites » et non « Sanmites » ce qui aurait été une aubaine pour les pulls mais pas pour les Romains. Les Samnites peuplades montagnarde du centre de l’Italie étaient la bête noire de la Rome débutante laquelle leur doit l’humiliation des « fourches caudines » en 321 avant JC et ne l’oubliera pas puisque elle détruira totalement ce peuple au final. Ce qui m’intéresse pour l’instant c’est le ralliement des Samnites à Hannibal d’où le petit contingent que je m’apprête à mettre en ligne. j’ai choisi des 28mm Victrix sans armure sachant qu’en fait d’armures, ils portaient des disques pectoraux et dorsaux constitués le plus souvent d’un triangle de 3 disques. La tenue devait être à la mode étant donné qu’elle ressemble furieusement à celle portée par les Ibères (vus précédemment)

divers-furculae-caudinae-big

Image empruntée à Jacques Lanciault et son explication de la formule : « passer sous les fourches caudines » qui veut toujours dire être humilié. On voit sur le soldat ,tout à gauche, un exemple de triangle armuré typique des Samnites lourds.

Les deux premières plaquettes (il y en aura 7). Boucliers LBM bien sur, on notera le présence sur certains boucliers de svastika signe très très ancien qui représente encore, de nos jours, le dieu Ganesh en Inde ou l’éternité en Chine. Donc rien de nazi chez le Samnites !

Curiosité, la masse d’équilibrage de certaines lances ressemble à un » T » de golfeur.

Publié dans Non classé

Avant on avait « les Djumbo’s divisions » … mais ça c’était avant !

La boite Victrix comporte deux éléphants, voilà le deuxième que je viens juste de terminer.

Décors LBM. J’ai cependant changer les défenses, celles qui sont fournies par la boite me paraissaient « petiotes ». J’ai également surélevé les boucliers « de cabine » afin de profiter du décors LBM.

Avec ses nouvelles défenses, Babar fait plus viril Non ?

Pour une raison de look j’ai également retiré le carquois de javelots qui était primitivement collé à l’arrière du howdah. En effet si je prends la peine d’acquérir des décors LBM ce n’est pas pour les cacher.

Et voilà la Panzer Division …. Je vais passer un autre ombrage sur le premier, sur la photo il parait sans relief.

Publié dans Non classé

Avant le « rab » grossissait le stock ….. mais ça c’était avant !

Comme déjà évoqué, mes dernières réalisations m’ont laissé pas mal de pièces détachées et surtout des corps entiers. Un premier jet mixant boite d »‘armée de Carthage » et boite « éléphants » me permet d’ajouter quelques plaquettes aux troupes déjà en vitrine.

L’origine des pièces propres à Carthage

 

 

 

 

 

Et voilà les réalisations :

En premier une plaquette de vétérans équipés de côtes et boucliers romains. Je passe donc l’unité à 28. 2 boucliers bricolés.

Romains n’est-il pas ?

Ensuite 4 plaquettes de Numides à dreadlocks. Ces troupes aux ordres de Syphax , le roi numide ami de Carthage, vont suivre toutes les campagnes d’Hannibal . Ceux ci sont des légers un peu ré-équipés avec quelques épées droites et 2 casques carthaginois.

Parfaits pour accompagner les éléphants ou monter une embuscade.

Publié dans Non classé

Avant mes Romains faisaient avec …. mais ça c’était avant !

Comme évoqué dans un post précédent, je profite d’une éclaircie pour reprendre ma vieille cavalerie gauloise multi-marques.

3 fabricants pour cette unité. Du « Essex » avec des cavaliers en tuniques et têtes nues, des « Foundry » avec des lourds râblés et des « Touller » qui ont un petit air de Goscinny . Bon, il faut de tout pour faire un peuple !

Quelques éclaircissements pour les chevaux, une reprise pour certains boucliers, quelques bricoles et un ressoclage magnétique et voilà ! Je crois que je vais ajouter quelques touffes d’herbe.

Hannibal nous voilà !

Publié dans Non classé

Avant le culte du « toro » il y avait celui du cheval …. mais ça c’était avant !

Le cheval avait une grande importance dans l’ancienne Hispanie. Il y était honoré comme une divinité et de nombreux sanctuaires lui étaient consacrés. La cavalerie hispanique était présente dans toutes les campagnes militaires tant en Espagne qu’à l’extérieur en temps que mercenaire. On la retrouve donc dans les armées d’Hannibal à hauteur de 14% de l’effectif engagé (dixit Ospreys : Rome ennemies). Cette cavalerie était d’excellente qualité aux dires des contemporains, le savant-historien grec Posidonios l’estimait supérieure aux Numides qui étaient des références à l’époque. On doit, semble-t-il, aux Celtes Ibères le fer à cheval. Cerise sur le gâteau, les chevaux étaient capables de se coucher et de se relever sans bruit lors d’embuscades. Ceux ci sont richement décorés de « breloques » et de pièces métalliques (rosaces et autres motifs …) sur les rênes et sur le frontal. Les mors sont caractéristiques. On trouve d’autres infos sur l’excellent blog « 72 » (https://unsoixantedouze.blogspot.com/ ) et son armée carthaginoise au 1/72 que je recommande.

Cavalerie Celte Ibère d’après Ospreys. Voyant cette image je me rends compte que j’ai collé tous les fourreaux des falcatas à l’envers.

4 plaquettes Victrix. Les figurines sont des 28mm au moins, donc un peu plus grandes que celles de Foundry ou même d’Essex. Les chevaux sont cependant plus « élégants ».

Les boucliers ont été réalisés à partir de tirages papier vernis. L’ensemble me parait assez dynamique.

 

 

Publié dans Non classé