Avant je collectionnais des régiments …… mais ça c’était avant !

Dans l’esprit de mon post précédent, je poursuis l’évocation des régiments de hussards napoléoniens en réalisant une figurine de chaque (28mm plastique Perry)

Aujourd’hui voilà un hussard porte étendard du 3ème régiment (1er escadron, compagnie d’élite ) et un hussard du 2ème régiment. Ils portent des uniformes de la période 1806-1810.

J’ai donc à ce jour un représentant pour 7 régiments sur 14. Je produirais une première vue d’ensemble lors de ma prochaine réalisation (4ème et 7éme)

Publié dans Non classé

Avant c’était la Gaule transalpine …. mais ça c’était avant !

Quelques jours au pays des cigales, histoire de cuire (nous avons choisi la période caniculaire) et retour aux affaires.

Massilia vue de la » bonne mère ».

Il ne manque plus que le fond sonore ! Et je peux vous dire qu’il se pose là, le fond sonore, j’ai eu des acouphènes durant 2 jours.

Les finitions du retour :

5ème et 8ème hussards pour un jeu d’escarmouche : « drums and shakos », ce qui me donne l’idée de réaliser un hussard pour chaque régiment . L’armée napoléonienne compta jusqu’à 14 régiments si l’on excepte le régiment du roi « Jérome ». Les 13 et 14 eurent une existence éphémère (moins d’un an entre 1813 et 1814). Figurines Perry 28mm

Les duellistes.

Deux baloutchis (scratch built) chassent les corbeaux qui saccagent le champ de mil.  Règle « Congo ».

Les trois dernières figurines de la boite « arab spearmen » de chez Gripping beast.

Publié dans Non classé

Avant il y avait le « king pledge » …… mais ça c’était avant !

C’était avant de recevoir les « add on »et notamment l’extension « Nordheim », un épisode de Conan où il poursuit avec ses « barbares » les géants des glaces et la fille du dieu du froid. voilà les figurines sous couchées :

La « troupe » du genre Viking.

Les géants

Publié dans Non classé

Avant je voyais ça à la télé ….. mais ça c’était avant !

Un weekend au Puy du Fou ! Je recommande vivement.

Du très grand spectacle ! De plus le temps fut clément donc que du bonheur

Publié dans Non classé

Avant j’avais une photocopieuse ….. mais ça c’était avant !

Et voilà mon scriptorium terminé. A moi parchemins et incunables manuscrits ( ça c’est une rareté !)  L’équipe est opérationnelle comme en témoignent ces « gravures » d’époque.

Une vue de l’entrée côté extérieur.

L’équipe sous la direction du frère Waterman, un teuton.

(Frère Delavega, « Pharisien » prend un « H », les Lutéciens n’ont rien à voir avec la bible !)

Travail de nuit;  zut, j’ai oublié les chandelles !

Premier ouvrage copié : la bible of course ! Ceux qui ont de bons yeux auront reconnu l’ancien testament sur le table la plus proche.

Tout compte fait, le crépin blanc vu sur la photo de la boite aurait fait ressortir les détails un peu plus …. trop tard.

Quelques clichés pris par un paparazzi:

Les frères Konica et Minolta (venus des pays de l’Est) en plein travail.

Le frère Xerox, un grec, lisant les aventures de « Tintinos d’Ephése ». A noter :  l’usage d’un éclairage bio à base de graisse de canard (du Sud Ouest bien sur !)

Publié dans Non classé

Avant je faisais ça en douce …. mais ça c’était avant !

Le temps ne me manquant pas, je soumets aujourd’hui à vos avis éclairés la fabrication d’un « scriptorium » médiéval afin de loger le contenu de la boite Mirliton 28mm métal du même nom. J’ai cette boite depuis fort longtemps mais faute de place je ne l’avais pas encore touchée.Il s’agit donc de faire un petit diorama qui pourra rester tel quel mais aussi intégrer une partie pour meubler, par exemple, une table portant sur un raid viking ou une rencontre médiévale. Il va s’en dire que la réalisation d’une chapelle devra suivre.

Les moines et leur matériel attendent !

le matériel : du carton plume de 0,5 (le sol) et 1 cm (les murs), des cutters, un crayon noir, une règle.

J’ai la chance de disposer de quelques moules Hist art donc de quoi « gothiquer » (verbe du premier groupe) l’ensemble.

La dimension de la pièce étant arrêtée, je procède à la découpe des morceaux (le sol et les murs) et je pelle le carton plume afin de le graver. Intégralement sur la face intérieure et partiellement à l’extérieur (afin de présenter des zones crépies).

Les « paves de Gironde » sont alors gravés sur la partie « sol » avec le crayon noir et la règle

Les murs , face intérieure, sont gravés de moellons calcaires réguliers. Les portes et fenêtres sont creusées et les bordures biseautées à 45° ou à peu prés

La face extérieure des murs présentera des zones dégradées où les moellons apparaîtront.

La future réalisation ressemblera à ça. A noter les sommets des murs qui sont « non terminés » afin de suggérer qu’il y a une suite au bâti et, bien sur, un toit. Dans ce cas précis, je les trouvent un peu hauts mais c’est nécessaire à cause des étagères , de la porte et des colonnes qui doivent être posées à l’intérieur.

Les premiers éléments Hist Art sont collés.

Avant le montage, le sol est peint en deux passages : en premier un jus noir rosé puis en deux un ton brique sur chaque carreau.

De même les murs reçoivent un jus ocre, la finition va suivre…. Les joints restent à faire.

Montage des étagères avant le collage de l’ensemble

La pièce ressemblera à ça au final. A ce stade il me reste à boucher les interstices des angles avec de l’enduit de rebouchage en tube.

Afin de boucler ce post, les moines sont placés à l’intérieur même si leur mise en peinture n’est pas terminée. Même chose pour le mobilier.

Le post est plutôt long, je le mets donc en ligne. Une photo de l’ensemble complètement terminé sera insérer ultérieurement.

Publié dans Non classé

Avant tout avait une fin ….. mais ça c’était avant !

C’était avant la boite « Conan ». Voici les deux dernières séries en ma possession.

Les dragons noirs, la garde personnelle du roi Conan.

Les chasseurs de sorcières. Les quatre terribles chasseurs de sorcières Kushites : Shuba, Afari et leurs gardes du corps. 

Ces personnages interviennent à tour de rôle dans les nouvelles d’Howard. Deux extraits.

« le comte Trocero de Poitain, sénéchal du roi, part pour la Némédie avec Prospero, bras droit du roi Conan, accompagné de la plupart des troupes poitainiennes et d’un bon nombre de ces Dragons Noirs qui forment la garde rapprochée du roi. {…} Alors un concert de voix lui parvint, et la pièce se retrouva envahie par une foule de gens de cour – chevaliers, pairs du royaume, hommes d’armes, conseillers- enfin réveillés et attirés par le fracas de la bataille, tous jasant, vociférant, et se bousculant les uns les autres. Les Dragons Noirs étaient là, fous de rage, jurant et trépignant sur place, la main sur la poignée de leur épée, poussant des jurons païens. »

Robert E. Howard – Le Phénix sur l’Epée

« – Tuthmes ! Laisse-moi entrer ! Le démon est lâché dans Shumballa ! La porte s’ouvrit, et celui qui venait de parler s’engouffra dans la pièce, un individu sec, au corps noueux, vêtu d’une djebbeh blanche, le teint mat, le blanc des yeux brillant. Il fut accueilli par Tuthmes, grand, mince, sombre de peau, avec les traits droits typiques de sa caste. -Que dis-tu, Afari ? Afari ferma la porte avant de répondre; il haletait comme après une longue course. Il était plus petit que Tuthmes, et ses traits étaient nettement plus négroïdes. – Amboola! Il est mort ! Dans la Tour Rouge ! »

Robert E. Howard – Histoire inachevée – sans titre

Et voilà mon prochain objectif. La construction de la pièce du monastère est en cours.

Il s’agit d’une scénette Mirliton en 25mm métal.

Publié dans Non classé