Avant Jeanne était bergère ….. mais ça c’était avant !

Histoire de mettre un peu de vie dans  le village, voilà le groupe d’animaux domestiques fourni par la boite « village ».

Un coup de pinceau rapide pour ces bestioles qui entrent dans la catégorie décors.

4 nouvelles plaquettes d’archers, la terreur de Crécy. Les grands arcs anglais furent en grand partie responsables des 30 000 morts français (sur une armée de 50 000). L’archer anglais pouvait semble-t-il, tirer jusqu’à plus de 400 m (disent les historiens). A Crécy la portée utile était plutôt de 200 à 300 m. Voir si intéressé le site : https://combatmedieval.com/la-bataille-de-crecy-1346-et-lutilisation-des-arcs/

Des paysans poursuivent un groupe de pestiférés qui s’est trop approché du village.

 

Tiré d’un blog anglais.

Publicités
Publié dans Non classé

Avant mes troupes couchaient à la belle étoile ….. mais ça c’était avant !

Jeanne m’a apporté dans ses bagages 8 tentes de type médiéval de quoi mettre les chevaliers à l’abri.

Un peu de couleur, ça vous égaye une table de la plus belle façon !

Pas avare de blasons la Jeanne !

De nouveaux « hallebardiers », ces derniers sont équipés de fauchards ou langues de bœuf (tout à droite), de corsèques (lance avec 2 ailes) et d’épieux (pique courte) pour les pavoisiers (équipés de grands boucliers).

Et 2 gendarmes de plus. On voit bien la « salade »(casque) de celui de gauche.

Publié dans Non classé

Avant mon village n’était qu’un hameau ….. mais ça c’était avant !

Avant la réception de la phase 2 des boites « Jeanne d’Arc » avec, ce coup ci, un complément village , ses villageois et animaux et un complément abbaye avec ses moines (dont un ressemble à Sean Connery dans « au nom de le rose ») mais sans cloître . je réaliserai celui ci avec mes petits doigts un peu plus tard (la boite fournit les plans au sol).

Boite de l’abbaye avec le supérieur du monastère, le vieux moine, les novices et une procession.de 12 moines

Boite village (5 bâtiments) avec quelques habitants et de multiples compléments (murets, arbres, buissons, ruines, rochers et surtout animaux de ferme)

Une vue des bâtiments. Pour le moulin, une rivière sur hexagones est fournie.

Un point sur les plaquettes de paysans actuellement colorisés.

Publié dans Non classé

Avant, la guerre de « cent ans » n’était pour moi qu’une escarmouche ……….. mais ça c’était avant !

Avant, je ne pouvais guère aligner que l’effectif d’une embuscade mais je viens de terminer ce jour  mon 238éme personnage issu de la boite Jeanne d’Arc. Sans compter « les monstres » des croyances populaires médiévales (la boite en contient un paquet, 40 je crois), il me reste plus de 60 bons chrétiens (vougiers, pavoisiers et archers principalement), 40 sarrasins et une poignée de fadas religieux tant flagellants que pénitents à mettre en couleur.

Vue de l’étagère à l’heure actuelle.

Les sorties du jour :

La fin des chevaliers à pied. J’en ai donc 13 plaquettes et trois autres de sergents d’armes.

Voilà l’ensemble des chevaliers.

6 plaquettes de vougiers équipés de vouges, une sorte de hallebarde. Il me reste un groupe de Flamands et un groupe d’Écossais à peindre.

Les premiers archers. il y en a une trentaine à venir.

Voilà à quoi servent les pieux présentés précédemment.

4 chevaliers Essex plus tardifs en métal (1450) équipés d’une armure de plates complète et d’un casque dit « salade ». Ce type d’armure pesait plus de 80 kg. Figs cadeau de Pascal, merci à lui. Ils sont à peine plus petits que les plastiques. On appelait ce genre de cavaliers des gendarmes.

Un Touller solitaire cherche sa croisade.

Publié dans Non classé

Avant on ne criait pas « au loup » pour rien ….. mais ça c’était avant !

La boite Jeanne d’Arc contient 12 loups qui sont sensés intervenir dans les parties proposées par les scénarii qu’elle contient. Je leur ai donné un coup de pinceau et on verra bien ce que je pourrai en faire plus tard. Ils peuvent peut être juste intégrer le décor d’une rencontre « guerre de cent ans ».

la boite contient également des squelettes et des démons que je ne mettrai probablement pas en couleur n’étant pas intéressé par le jeu d’une part et n’en voyant pas l’intérêt historique d’autre part.

Toujours pour étoffer le décor voilà 7 plaquettes de pieux qui eux seront fort utiles aux archers anglais.

Publié dans Non classé

Avant on criait « Montjoie ! Saint-Denis ! »…… mais ça c’était avant !

Maintenant c’est plutôt « encore des 15 ! ». Il faut en passer par là pourtant, j’aligne ce jour une quarantaine de nouveaux « guerre de cent ans », Montjoie et saint-Denis en avant !

5 plaquettes de chevaliers en charge. J’ai repris les boucliers au cutter (il y avait un croix en relief) et collé dessus les blasons « guerre de cent ans prévus par la boite.

Par la petite histoire, la moitié sont des Anglais et l’autre des Français. On verra bien ce que je pourrai en faire;

2 plaquettes de chevaliers démontés, même remarque en ce qui concerne les boucliers. Là, par contre je passe d’un support carré à un décalco en écu et retouches peinture.

Des hallebardiers

Des sergents d’arme

D’autres sergents d’arme

3 nouvelles plaquette d’arbalétriers génois.

Des paysans, la boite en contient 24.

Publié dans Non classé

Avant on n’en trouvait pas que chez Harry Potter ….. mais ça c’était avant !

Monstre de légende le griffon se retrouve à toutes les époques, de la haute antiquité jusqu’à H Potter.

Un joli exemplaire sorti de la boite Jeanne d’Arc (15 mm). Pour les amateurs de « guerre de cent ans » version fantastique.

Pour l’accompagner et faire peur au petit peuple, pourquoi pas « la tarasque » espèce de tatou monstrueux né des croyances populaires des environs de Tarascon. Sainte Marthe avait fort à faire dans le coin !

On trouve aussi dans la boite 10 arbres et 5 murets, de quoi aménager les abords du village.

Pour finir 2 plots d’arbalétriers génois, 3 autres vont suivre.

Publié dans Non classé