Avant Brad le faisait avec un glaive …. mais ça c’était avant !

C’était avant que cette position soit immortalisée par le film « Troie ». En effet, on le sait maintenant, Achille était aussi balaise à la lance qu’à l’épée et il était surement fort en sport à l’école ….

A moins qu’il ne se serve de sa lance que pour chasser les escargots

Donc deuxième Achille de la boite « mythic battle ».

Publicités
Publié dans Non classé

Avant les croisements n’étaient pas toujours réussis ….. mais ça c’était avant !

La mythologie grecque nous épatera toujours avec ses tripatouillages génétiques pas toujours réussis.  En voilà aujourd’hui deux autres exemples pas piqués des vers .

A gauche Echidna, à droite Campé. Devant eux quelques copines !

Mythologie grecque: Échidna – Le Grenier de Clio  A noter les nombreux enfants sympathiques de cette mère émérite : le chien à plusieurs têtes Orthros, le dragon à cent têtes qui gardait les pommes du jardin des Hespérides, le dragon de Colchide, le Sphinx, Cerbère, Scylla, Gorgone, l’Hydre de Lerne, l’aigle  du Caucase qui dévorait le foie de Prométhée, et le lion de Némée.

Campé, quant à elle, était la gardienne qui surveillait dans le Tartare, les Cyclopes et les Hécatonchires sur l’ordre de Cronos. C’est sur, face à ces zigotos il fallait du répondant. Elle avait des serpents venimeux en guise de cheveux, le corps était couvert d’écailles et un scorpion était enroulé autour de ses épaules. Zeus la tua pour libérer ses prisonniers qui allaient l’aider pour conquérir son trône. Dixit « le grenier de clio »

Je termine ce post sur une devinette :

Comment s’appelle cette spécialité Lanouaillaise que l’on ne trouve en pâtisserie qu’entre Rameaux et pâque ? Savez vous à quoi elle se réfère ?

Publié dans Non classé

Avant on ne les prenait pas à la légère … mais ça c’était avant !

L’infanterie légère est dans une armée l’ensemble des unités d’infanterie chargées d’éclairer la marche des convois, de servir d’avant-garde à un groupe armé, une colonne ou pour faire le service de tirailleurs. Les soldats de petite taille étaient versés dans la compagnie de voltigeurs laquelle ne possédait pas de tambour mais un cornet.

Voilà un voltigeur et un carabinier du 10éme léger vus par Boisselier.

Je viens de mettre en couleur de vieilles figurines 15 mm. La légère porte l’habit et le pantalon bleus dit bleu impérial, les sapeurs et les musiciens peuvent être plus colorés : verts, rouges .. . Mes figurines , des old glory semble-t-il,  sont plus dépenaillées que celles de la gravure de l’excellent Boisselier (chaussures craquées, pièces sur l’uniforme, pantalons déchirés, c’est à dire les variantes habituelles de la marque qui n’est pas à une pose improbable prés) ) . De plus elles portent l’uniforme 1808 (1812 sur la gravure, on voit leur habit veste carré sur le devant). Faute d’une puissante loupe, vous me direz que le détail n’est pas frappant ! A noter que là encore, les règlements uniformologiques étaient souvent « aménagés », pour le moins (ex : plumets ou pompons, bonnets à poils pour les carabiniers ou shakos, guêtres ou pantalons divers etc..)

A gauche la compagnie de carabiniers à l’extrême droite les voltigeurs. Le drapeau est à l’échelle, en effet, les drapeaux français mesuraient 80 cm x 80 sous l’empire. J’ai intégré le colonel dans la bataillon. En ce temps là, les officiers supérieurs montaient au front en première ligne. Echelle 1 pour 40 environ. La quatrième compagnie à partir de la gauche comporte un sous officier porte fanion. Plusieurs fantassins portent un couvre shako.

La colonne de division. Dans cette formation, les compagnies d’élite pouvaient aussi être en tête ou déployées de part et d’autre du front. Certains bataillons de légère étaient capables de se mettre en totalité en ordre dispersé.

La légère a écrit de grandes pages de notre histoire.

Publié dans Non classé

Avant je pouvais en aligner trois … mais ça c’était avant !

Venant de sortir de l’atelier, je vous présente mon quatriéme régiment de hussards, le 6éme de hussards avec ses 4 escadrons à 2 compagnies dont une d’élite, la première à gauche reconnaissable à ses colbacks.

Ils portent la tenue de campagne 1812. Rousselot nous dit que le shako rouge étaient en dotation depuis 1808 au moins jusqu’à la campagne de Russie. Nos hussards ont un dolman rouge. Ils étaient aussi dotés de pelisses vertes, un officier du 2éme escadron la porte.

Fondé en 1792, ce régiment connut des changements de numéro et fut finalement définitivement dissous en 1962. En 1815 son colonel s’appelait François Fournier, probablement le frère du général Baron d’Empire Fournier Sarlovéze né à Sarlat et bretteur impénitent.

Le général comte de Ségur a servi dans le régiment en tant que major en 1808.

Le régiment portait sur son étendard : Jemmapes 1792, la moscova 1812 , Dresde 1813, champauvert 1814, L’yser 1914, St Quentin 1918, AFN 1962

Publié dans Non classé

Avant les Égyptiens portaient des noms rigolos …. mais ça c’était avant !

Tout le monde connait en effet « Tout en camion » mais que dire de sa famille :

Voilà le trio royal : A gauche, le papa « améne au TP » IV, (un étudiant en retard pour la quatrième fois probablement) qui se surnommera Akhenaton  , »Tout en camion » ( un gros transporteur) au centre, des mauvaises langues disent qu’il ne serait pas le fils de sa voisine de gauche mais celui d’une autre femme du roi et enfin tout à droite  maman « Ne faire titi » ( vu son pseudo, elle avait conservé un langage enfantin). Son allure ne laisse rien paraître du fait certain, par contre, qu’elle donna 7 filles au pharaon.

Le grand vizir et deux eunuques adeptes des combats sanglants. Un peu pincé le vizir non !

Nefertiti reçoit un ambassadeur libyen. Elle est entourée de ses gardes d’élite, des nubiens.

Une partie de la cour. Des servantes mais aussi des dignitaires hommes et femmes. Dans l’Egypte ancienne la femme était l’égale de l’homme, pas si attardés que ça les mecs !

Il s’agit de figurines « Dark Fable » que j’ai reçu pour mon anniv. Elles sont plutôt originales mais mesurent 32 mm (Akhenaton est particulièrement grand) donc difficilement compatibles avec mes 25mm Foundry. Je peux, cependant, en  faire une scénette.

Publié dans Non classé

Avant la mite au logis se soignait à la naphtaline … mais ça c’était avant !

Compte tenu des profils des spécimens les Grecs se soignent depuis à l’aspirine.

Les Graeae . Grées — Wikipédia. Un comble, elles n’avaient qu’un œil et une seule dent pour  trois. Il faut dire que ce sont les sœurs aînées des Gorgones . Mon œil dit la première !  Grées — Wikipédia

Les harpies. Surprise, pour une fois le graveur ne leur a pas fait une tête de femme ou de vampire mais d’homme !  Mythologie grecque: Harpies – Le Grenier de Clio

Orion, pas chétif pour un sou ! Il fut tué par erreur par Artémis après une vie mouvementée   Mythologie grecque: Orion – Le Grenier de Clio

Hercule version peau de lion. Le graveur a repris la base de la précédente version et conservé « les petits bras ». Dommage.

Mirmidons dit la boite. Bon, du pur fantastique. Avec leurs boucliers ornés d’une fourmi on dirait plutôt des copains aux minimoys ! Le reste de la tenue relève également du cinéma.

Hoplites dit la boite. Oui mais de Bollywood .

Les affaires avancent plutôt bien. Encore quelques monstruosités (avec Charybde et Scylla entre autres) et je passe aux dieux de l’Olympe. Du lourd !

Publié dans Non classé

Avant les anciens n’étaient pas à une ineptie près … mais ça c’était avant !

Bien avant Harry Potter, les anciens ne manquaient pas d’imagination. Mais après tout, de nos jours on voit bien des ovnis partout alors !

Commençons par Pégase le cheval ailé. Il est costaud et transporte même Bellérophon sur son dos. Ce dernier est plutôt balèze aussi, lire son panégyrique ci après.  Mythologie grecque: Pégase – Le Grenier de Clio

Une curiosité qui perdurera jusqu’au moyen age au moins voire plus tard à certains endroits. Griffons, créatures mythologiques,, légendaires aux corps de lion et d …

De dos

Gérion, pas triste non plus. Heureux proprio d’un troupeau de boeufs que lui vola Héracles. Certains textes disent qu’il s’agissait en fait de trois frères inséparables. Là le graveur s’est visiblement éclaté, même les vaches auraient peur ! Mythologie grecque: Héraclès et le troupeau de Géryon

Publié dans Non classé