Vale Centurion !

Je t’ai connu dés 79 et la vie du club en fut changée. Tu es, en effet, le numéro 5 des adhérents de l’association C.S.O. c’est dire l’ampleur de ta carrière de Centurion ! Dynamique, souriant, plein d’idées, toujours présent, toujours jeune d’esprit, tu as même présidé le club durant quelques années courant 90. Pour moi quelques traits de ton caractère peuvent, à mon sens,  te situer au sein de notre « bande de copains »:

Tu étais patient et consensuel, toujours à chercher l’arrangement à la satisfaction de tous.

Tu étais de bonne compagnie toujours à l’affût d’un bon mot ou d’une blague d’actualité.

Tu étais un gentleman au beau sens que les Anglais lui donne. Ne ressemblais-tu pas d’ailleurs à un major des Indes ! je revois encore le touriste français qui t’a abordé à Londres, dans une approche de la langue de Shakespeare, pour demander son chemin voyant en toi un autochtone bon cru.

Tu étais un artiste doué et un peintre figuriniste remarquable, j’envie encore ta maîtrise des visages !

Tu étais enfin un ami sur qui on pouvait compter même si le temps faisant son ouvrage les liens se distendent sans perdre leur qualité.

Vale Centurion, tu nous manques déjà.

Publié dans Non classé

Avant « desConans » était un gros mot …. mais ça c’était avant !

De nos jours, avoir « des Conans » est au contraire dans l’air du temps. En effet plusieurs jeux, sur table ou de type donjons, viennent de voir le jour. Pour ma part je poursuis la mise en peinture des figurines de la boite de Monolith.

Les hallebardiers chers aux jeunes figurants du grand théâtre de Bordeaux. Pas vrai José !

Des Pictes (suite de la série)

Conan himself et quelques potes.

Les copines toujours en tenue d’été et papy

Ouais, des trucs qui traînent …. mais ne font pas peur à Conan !

Publié dans Non classé

Avant on ne lui aurait pas demandé sa nationalité …. mais ça c’était avant!

Le général Defrance Jean Marie

Retour à mes vieilles figurines avec la division DeFrance, né à Wassy en Haute Marne, brillant général et Comte d’empire , s’il en est, dont le nom figure sur l’arc de triomphe (il est enterré au père Lachaise). Fait général de brigade en 1805, il charge à Austerlitz, Auerstaedt et Wagram, divisionnaire en 1811 il est placé à la tête de la 4éme division cuirassée sous Nansouty puis sert en Russie, Allemagne et France où il s’illustre à Montmirail et Reims à la tête des gardes d’honneurs cette fois.

« Jean-Marie-Antoine Defrance, général (1771-1855) », huile sur toile de Claude Dien d'après une œuvre d'Henri-François Riesener, 1820.

Defrance J. Marie à la tête de la brigade des carabiniers en 1811. 2 régiments cuirassés depuis 1809

Defrance J. Marie à la tête de la brigade des carabiniers en 1812. 2 régiments cuirassés depuis 1809. Figs Minifigs à gauche et Touller à droite

2éme brigade composée des 1er et 4ème cuirs qui associée aux carabiniers forme le 2éme corps de cavalerie lourde sous Montbrun lors de la campagne de Russie

2éme brigade composée des 1er et 4ème cuirs qui associée aux carabiniers forme la 4éme division du 2éme corps de cavalerie lourde sous Montbrun lors de la campagne de Russie

Publié dans Non classé

Avant je lisais les aventures de Conan …. mais ça c’était avant !

Maintenant je peins les personnages de ces aventures suite à mon « coup de coeur » pour la boite de jeu de chez Monolith : Conan le Barbare. Bon, ça change de l’historique mais n’en est pas moins fun !

Des archers. Ils n'ont rien de fantastique et pourraient figurer dans une armée médiévale sans dénoter.

Des archers. Ils n’ont rien de fantastique et pourraient figurer dans une armée médiévale sans dénoter.

La garde noire de Bêlit. A conserver pour "Congo".

La garde noire de Bêlit. A conserver pour « Congo ».

Un Troyen a du s'égarer par là !

Un Troyen a du s’égarer par là ! (un archer Kothian)

Conan, Bêlit et quelques amis.

Conan, Bêlit et quelques amis dont Olgerd le gros barbare.

Mais d'où vient donc le vent ?

Mais d’où vient donc le vent ? de gauche à droite : Constantius, Pallantides, Khemsa et Gitara

Quelques pictes avec de gros marteaux. Là on est vraiment dans le monde de Conan.

Quelques pictes avec de gros marteaux. Là on est vraiment dans le monde de Conan.

On peut d’ors et déjà tirer de ce premier jet deux indications : d’abord le climat était beaucoup plus chaud qu’aujourd’hui, ensuite que les méchants se distinguaient au premier coup d’œil (ce qui devait faciliter la tache de la police !).

Publié dans Non classé

Avant, dans une galaxie très très lointaine ….. mais ça c’était avant!

Extrait de assaut sur Hott.

Deux sympathiques habitants de la planète Hott  et un médecin de l'empire .

Deux sympathiques habitants de la planète Hott et un médecin de l’empire .

Je ne joue pas « assaut sur l’empire » mais j’aime bien les figurines.

Publié dans Non classé

Avant on trouvait des traces de macédoine …. mais ça c’était avant !

C’était avant que l’on invente les serviettes de table surement …….

Les Thraces sont un peuple indo-européen dont les tribus occupaient les territoires appelés de nos jours :  Serbie, Albanie, Macédoine, Bulgarie, nord-est de la Grèce, Roumanie, Moldavie, Ukraine occidentale (jusqu’au Dniepr) et Turquie (partie européenne  et Asie mineure occidentale). Comme tels ils furent tour à tour les alliés et les ennemis de bien des civilisations du secteur (les Daces, bien connus des Romains, sont des Thraces par exemple). 

Ce qui nous intéresse aujourd’hui ce sont les Traces alliés des Séleucides et autres Macédoniens. D’où les traces de Macédoine ………

Voilà les Thraces (IV et V  siecle av JC) gravés dans les années 90 par A Touller. Ils mériteraient une reprise "fraîcheur".

Voilà les Thraces (IV et V siecle av JC) gravés dans les années 90 par A Touller. Ils mériteraient une reprise « fraîcheur ». Coiffes et boucliers typiques.

Thureophoroi Séleucides (du nom de leur bouclier). Ils sont armés de la romphaia qui obligea Trajan a équiper ses légions de bras blindés !

Thureophoroi Séleucides (du nom de leurs boucliers). Ils sont armés de la romphaia qui obligea Trajan a équiper ses légions de bras blindés ! Figs Essex

dsc07764

La version" javeliniers"

La version » javeliniers »

Dans la série mi-lourd voila les Thorakitais peut être des piquiers allégés, en tous cas plus mobiles que ces derniers.

Dans la série mi-lourds, voila les Thorakitais peut être des piquiers allégés, en tous cas plus mobiles que ces derniers. Figs Naismith

Publié dans Non classé

Avant la Macédoine n’était pas « légère » …. mais ça c’était avant !

C’est le moins qu’on puisse dire. Vers 320 avant JC, Séleucos, général successeur d’Alex le grand, revendique une partie de l’empire de son mentor et aligne une armée impressionnante. Ce fut longtemps mon armée de prédilection.

L’armée macédonienne d’Alexandre est la  base historique des armées des « successeurs » avec leur forêt de piquiers. L’armée séleucide s’en distingue cependant de part sa cavalerie qui monte en grade si je puis dire. Les Compagnons (cav. lourde d’Alexandre) deviennent « garde » et la cavalerie iranienne et grecque se ré-équipe de protections supplémentaires telles que cuirasses et protections des bras et jambes. Ces Agemas* s’inspirent fortement des cataphractes parthes. Vers la fin de la période séleucide cette cavalerie s’alourdit encore d’un cran. Antiochos III aurait aligné 6 000 Cataphractes à la bataille de Magnésie en 189 av JC. Organisés sur 16 rangs, ces derniers protégeaient les flancs de la phalange. Au début de son règne, entre Compagnons et Agema, Séleucos alignait, quant à lui, 2 régiments de 1 000 cavaliers. L’infanterie séleucide suivra le même schéma que la cavalerie mais en se « romanisant ».

Voilà mes figurines Essex des années 90 :

Les ex compagnions -figs Essex

Les ex-compagnons

Les premiers Agemas ou compagnons tardifs

Les premiers Agemas ou compagnons tardifs

Les "cataphracyes" séleucides. D'aucuns pensent qu'ils pouvaient avoir des boucliers en plus.

Les « cataphractes » séleucides. D’aucuns pensent qu’ils pouvaient avoir des boucliers en plus.

Pour alléger le tout, voilà de la cavalerie milicienne peu fiable mais utilisable en reconnaissance.

Pour alléger le tout, voilà de la cavalerie milicienne peu fiable mais utilisable en reconnaissance, les Podromoï armés de sarisses

Agema veut dire « garde ».

Publié dans Non classé