Avant Astérix était seul à crier « ah le barde ! » …. mais ça c’était avant !

Avant de partir en vacances (même les retraités en ont !) un coup d’œil sur les fantassins guerre de cent ans de la boite « Jeanne d’Arc »:

Les unités se présentent de cette façon : 3 fantassins par socle rond et de 2 à 10 socles par type unité. Les hallebardiers proposés sont de 2 types. On retrouve aussi des vougiers, des piquiers de 3 nationalités, des archers, des sergents d’arme, des guisarmiers, des arbalétriers, 3 sortes de chevaliers démontés et 3 sortes de paysans/milices armés.

Une vue de l’ensemble actuellement peint. A noter que les cavaliers ne sont que 2 par socle.

Publicités
Publié dans Non classé

Avant Jeanne entendait des voix sans être appareillée par Afflelou …… mais ça c’était avant !

De nos jours c’est plus difficile on sait traiter les acouphènes. Je poursuis cependant difficilement le coloriage de mes petits 15 mm « guerre de cent ans » et c’est pas facile. A voir les photos j’ai quelques retouches à faire.

Des civils : l’apothicaire, le médecin spécialiste de la peste, le piqueur de bœufs, le frère inquisiteur, la paysanne, 2 chariots.

Le montreur d’ours, la sorcière préparant ses philtres et le bourreau qui transporte son attirail sur une mule.

Jeanne à cheval et un complément de chevaliers  : Seguin de Badefol, Arnaud de Cervole ou servolle, le roi Jean II le bon, jean de Luxembourg

Le prince noir à cheval, le roi Henri V et quelques sbires (John Hawkwood tout à gauche, William Wallace) ) et tout à droite Vlad l’empaleur dit Dracula. Bon d’accord, il n’était pas né quand on brûla Jeanne mais il est du même siècle.

Cliquez sur la photo pour avoir une image un peu plus nette.

Publié dans Non classé

Avant les chevaux ne couraient pas à Longchamp ….. mais ça c’était avant !

Toujours extraits de la boite « Jeanne d’Arc » voilà les premiers exemplaires de chevaliers guerre de cent ans 15 mm :

2 types de lourds avec deux gauchers à gauche justement ( curieux, j’avais jamais vu ça). Blason noir à 3 grappes de raisins : Lahire de Vignols, pour l’autre, je cherche encore ! A droite un ménestrel et un chat couché sur un tonneau (pour agrémenter l’auberge sans doute !

La boite propose 16 autres chevaliers montés et 6 archers à cheval pour ce qui est des armées de l’ouest. En effet, on y trouve aussi une armée ottomane avec des sipahis.

Les Ottomans avec un tapis volant pour le côté fantastique. La boite contient ce qui figure sur cette photo et des fantassins. Ces figurines sont finement gravées mais plus grandes que les « Touller » de mon armée ottomane napo. Je ne pourrai pas les intégrer et je pense ne pas les peindre.

Donc, 3 unités de fantassins, une de Sekhans, une de Janissaires et une d’archers. Même remarque que pour la cavalerie.

Publié dans Non classé

Avant les guerres duraient cent ans …. mais ça c’était avant !

Premières sorties pour les figurines 15 mm de la boite « Joan of arc, time of legend ». Des personnalités et quelques accessoires qui peuvent s’intégrer à de multiples jeux sur table époque féodale/médiévale voire autres. Ne pas oublier que la boite contient aussi, de base, au moins trois cents soldats guerre de cent ans , du travail en perspective ! Bien que les figurines sont bien gravées et que mes bésicles sont neuves, j’ai quelques soucis à les peindre, certains visages (et pas que !) sont vraiment difficiles à réaliser. A noter que les personnages ne se sont peut être pas rencontrés de leur vivant mais il faut prendre en compte la durée de cette guerre : 100 ans de quoi couvrir 3 générations compte tenu de l’espérance de vie de l’époque.

Le côté des bons (si l’on peut dire ) avec Du Guesclin, Dunois, Jeanne, G de Rais, La Hire de Vignole et un chevalier inconnu (pour le moment).

Les méchants : J. Chandos, Duc de Lancastre, le prince Noir, J. Talbot et son cleps, J. Falstaff et l’évêque Cauchon.

Des « accessoires » : un calvaire, un forgeron, un devin fou, le loup garou (très en vogue à l’époque), l’aubergiste qui boit sa mousse, un puits et un marchand.

J’en profite pour sortir ces figurines Essex qui squattent mes tiroirs depuis des années.

A suivre …

Publié dans Non classé

Avant il fallut 300 ans de guerre pour réduire les Samnites ….. mais ça c’était avant !

Les guerres samnites s’étalèrent de – 343 av JC à -70 soit sur presque 300 ans. C’est dire que c’étaient des durs ! Plutôt naïfs cependant, les Samnites payèrent au prix fort le fait de faire confiance aux Romains à l’occasion de divers traités. Enfin, victimes de plusieurs trahisons (celles des cités grecques qui passèrent un traité avec Rome dans leur dos, ou des Étrusques qui les abandonnèrent rapidement) Le peuple samnite disparut, massacré par le dictateur Sylla. (on appelle ça un génocide de nos jours).

Mes 6 derniers Samnites.

Et voilà l’unité au complet. 24 figurines prêtes à en découdre.

Publié dans Non classé

Avant ces villages auraient attiré les touristes, s’il y en avait eu ….. mais ça c’était avant !

Première mise en couleur des maquettes offertes avec la première partie du Kickstarter « Joan of arc », jeu médiéval à l’échelle 15 mm.

Les maisons du village. Ces maquettes sont en résines et peuvent aussi convenir pour des époques plus tardives.

Une autre vue. Au final Joan of arc alignera 3 chaumières et 2 maisons de plus ainsi que 5 ruines.

L’église du village. Bâtiment rustique un peu décrépi (je dépose ce jour un dossier auprès de Stéphane Bern). Une figurine de la boite (Capt Chandos) est posée devant l’édifice pour donner une idée de l’échelle.

Le morceau de bravoure de la première boite : l’auberge. C’est un gros morceau. La boite fournie également les plans intérieurs pour visualiser les figurines qui seraient entrées (3 étages).

Un brin fantastique tout de même ! Visiblement, les tuiles du toit sont en bois.

Une autre face de l’auberge qui affiche « au bon endroit » sur son enseigne.. La prochaine boite offrira un moulin à eau aussi impressionnant.

Publié dans Non classé

Avant on traitait les « Samnites  » d’arriérés …. mais ça c’était avant !

Les Samnites étaient des montagnards considérés comme rustres, barbares et arriérés par les citadins de l’époque (les Romains). Il est vrai (toujours d’après les témoignages de l’époque) qu’ils agissaient en pillards et culturellement étaient aux antipodes de ces mêmes Romains. Leurs tactiques consistaient principalement en embuscades, combats dans les bois et les ravines. Rome a cependant bien « dégusté » avec eux, elle finit, comme je l’ai déjà dit, par les détruire totalement.

Voilà 3 nouvelles plaquettes. S’agissant d’infanterie moyenne, j’ai opté pour un mélange de 3 ou 4 figurines par plaquette. J’obtiendrai ainsi une plaquette de plus avec les 24 modèles proposés par la boite Victrix.

Toujours des boucliers LBM et un assortiment de javelots.

Voilà où en est l’unité à cette heure. Il me reste 6 figurines à peindre.

Publié dans Non classé