Avant on criait « Montjoie ! Saint-Denis ! »…… mais ça c’était avant !

Maintenant c’est plutôt « encore des 15 ! ». Il faut en passer par là pourtant, j’aligne ce jour une quarantaine de nouveaux « guerre de cent ans », Montjoie et saint-Denis en avant !

5 plaquettes de chevaliers en charge. J’ai repris les boucliers au cutter (il y avait un croix en relief) et collé dessus les blasons « guerre de cent ans prévus par la boite.

Par la petite histoire, la moitié sont des Anglais et l’autre des Français. On verra bien ce que je pourrai en faire;

2 plaquettes de chevaliers démontés, même remarque en ce qui concerne les boucliers. Là, par contre je passe d’un support carré à un décalco en écu et retouches peinture.

Des hallebardiers

Des sergents d’arme

D’autres sergents d’arme

3 nouvelles plaquette d’arbalétriers génois.

Des paysans, la boite en contient 24.

Publicités
Publié dans Non classé

Avant on n’en trouvait pas que chez Harry Poter ….. mais ça c’était avant !

Monstre de légende le griffon se retrouve à toutes les époques, de la haute antiquité jusqu’à H Poter.

Un joli exemplaire sorti de la boite Jeanne d’Arc (15 mm). Pour les amateurs de « guerre de cent ans » version fantastique.

Pour l’accompagner et faire peur au petit peuple, pourquoi pas « la tarasque » espèce de tatou monstrueux né des croyances populaires des environs de Tarascon. Sainte Marthe avait fort à faire dans le coin !

On trouve aussi dans la boite 10 arbres et 5 murets, de quoi aménager les abords du village.

Pour finir 2 plots d’arbalétriers génois, 3 autres vont suivre.

Publié dans Non classé

Avant on n’avait pas le spectacle de Castillon …… mais ça c’était avant !

Avant, à défaut de spectacle on donnait dans le réel avec de vrais bonhommes en conserve et de vraies armes qui font mal. Grosse sortie ce jour avec des piétons et des cavaliers.

Des chevaliers à pied armés de marteaux de guerre à une et deux mains et de haches. La boite en offre une douzaine de plus.

De plus prés, tenue et boucliers guerre de cent ans.

A gauche des guisarmiers parents proches des hallebardiers de droite. A mixer dans l’unité.

Des archers à cheval. Troupe légère dont on est pas sur qu’elle tirait depuis le cheval. Vraisemblablement elle devait démonter pour tirer, ce ne sont pas des Sioux !. L’arc fut interdit aux soldats en 1595, il faut dire qu’alors la poudre avait beau jeu.

2 plaquettes de plus de chevaliers à la charge il en reste 6 autres à peindre.

Publié dans Non classé

Avant l’artillerie faisait surtout du bruit …. mais ça c’était avant !

Un post des plus bref pour présenter le type d’artillerie fournie par la boite « jeanne d’Arc ».

Un veuglaire : canon moyen en fer caractérisé par une chambre à poudre mobile, il est apparu dans les années 1 400. Le veuglaire était assez efficace.

La boite « siège » (que je n’ai pas) comporte, en plus, des bombardes et d’autres engins de siège mais à une échelle intermédiaire.

Reconstitution que l’on peut voir au château de Castelnaud en Périgord

Publié dans Non classé

Avant Astérix était seul à crier « ah le barde ! » …. mais ça c’était avant !

Avant de partir en vacances (même les retraités en ont !) un coup d’œil sur les fantassins guerre de cent ans de la boite « Jeanne d’Arc »:

Les unités se présentent de cette façon : 3 fantassins par socle rond et de 2 à 10 socles par type unité. Les hallebardiers proposés sont de 2 types. On retrouve aussi des vougiers, des piquiers de 3 nationalités, des archers, des sergents d’arme, des guisarmiers, des arbalétriers, 3 sortes de chevaliers démontés et 3 sortes de paysans/milices armés.

Une vue de l’ensemble actuellement peint. A noter que les cavaliers ne sont que 2 par socle.

Publié dans Non classé

Avant Jeanne entendait des voix sans être appareillée par Afflelou …… mais ça c’était avant !

De nos jours c’est plus difficile on sait traiter les acouphènes. Je poursuis cependant difficilement le coloriage de mes petits 15 mm « guerre de cent ans » et c’est pas facile. A voir les photos j’ai quelques retouches à faire.

Des civils : l’apothicaire, le médecin spécialiste de la peste, le piqueur de bœufs, le frère inquisiteur, la paysanne, 2 chariots.

Le montreur d’ours, la sorcière préparant ses philtres et le bourreau qui transporte son attirail sur une mule.

Jeanne à cheval et un complément de chevaliers  : Seguin de Badefol, Arnaud de Cervole ou servolle, le roi Jean II le bon, jean de Luxembourg

Le prince noir à cheval, le roi Henri V et quelques sbires (John Hawkwood tout à gauche, William Wallace) ) et tout à droite Vlad l’empaleur dit Dracula. Bon d’accord, il n’était pas né quand on brûla Jeanne mais il est du même siècle.

Cliquez sur la photo pour avoir une image un peu plus nette.

Publié dans Non classé

Avant les chevaux ne couraient pas à Longchamp ….. mais ça c’était avant !

Toujours extraits de la boite « Jeanne d’Arc » voilà les premiers exemplaires de chevaliers guerre de cent ans 15 mm :

2 types de lourds avec deux gauchers à gauche justement ( curieux, j’avais jamais vu ça). Blason noir à 3 grappes de raisins : Lahire de Vignols, pour l’autre, je cherche encore ! A droite un ménestrel et un chat couché sur un tonneau (pour agrémenter l’auberge sans doute !

La boite propose 16 autres chevaliers montés et 6 archers à cheval pour ce qui est des armées de l’ouest. En effet, on y trouve aussi une armée ottomane avec des sipahis.

Les Ottomans avec un tapis volant pour le côté fantastique. La boite contient ce qui figure sur cette photo et des fantassins. Ces figurines sont finement gravées mais plus grandes que les « Touller » de mon armée ottomane napo. Je ne pourrai pas les intégrer et je pense ne pas les peindre.

Donc, 3 unités de fantassins, une de Sekhans, une de Janissaires et une d’archers. Même remarque que pour la cavalerie.

Publié dans Non classé