Avant je les trouvais un peu grands …. mais ça c’était avant !

La majorité de ma collection « pony wars » est en 15 ou 18mm aussi j’avais mis de côté certains « Atlantic » qui cotent un bon 20mm. L’occasion aidant, j’ai mis en couleur quelques uns d’entre eux, Xav verra ainsi que son cadeau a visé juste.

Retour de patrouille du 7eme de cavalerie. Fondé en 1866 à fort Ridley, le 7eme de cavalerie participera aux guerres indiennes;

5 de ses compagnies furent anéanties à little big horn et on lui doit aussi le massacre de wounded knee, Ce n’est pas joli, joli !

Un bout de camp du 7eme avec sa boulangerie de campagne.. Calamity Jane, à gauche,  est en visite.

La suite au prochain numéro, je viens , en effet, de recevoir un lot de figurines Atlantic que j’ai acheté sur Ebay.

Publié dans Non classé

Avant les cambriolages n’étaient pas discrets …. mais ça c’était avant !

Période « Atlantics » oblige, je mets en peinture les 3 derniers cavaliers indiens qui me restent d’un lot cadeau de l’ami Roxgentil. Quelques piétons et du « mobilier » de piquenique complètent la scène du cambriolage.

Il m’a fallu plusieurs années pour en venir à bout mais c’est fait, je n’ai plus, pour l’instant, de cavaliers indiens. Reste des piétons ..

Le « piquenique » de l’US army tiré de la boite « camp US ». Je crois qu’il reste un boulanger, quelques gus de service et des bricoles.

Le chef indien vient d’une boite US « IMEX ». Elle est un peu plus grande que les figs Atlantic.

Ebay étant passé par là, je viens de refaire le plein, voilà donc encore un complément :

Une poignée de nouveaux toujours pour la règle « pony war ». Il faut dire que devant les besoins en figurines ( dans les 600 indiens) j’avais tout divisé par 5 lors de ma traduction. Ces 5 nouveaux « peaux rouges » sont donc les bien venus.

Publié dans Non classé

Avant le vol était excusé …… mais ça c’était avant !

Qu’est ce que la conquête du Mexique par Cortès était sinon un holdup à grande échelle avec circonstances aggravantes que l’on qualifieraient de nos jours de génocide. Il faut dire que « les conquistadors » (c’est leur faire un honneur immérité !) étaient pour la plupart soit des nobliaux sans fortune ni morale soit des aventuriers sans scrupules voire des bandits de grands chemins. Je reprends avec cette série la gamme Aztèques/conquistadors d’Outpost miniatures une firme écossaise que j’aime bien. D’une part les gérants sont sympas, à l’écoute et rapides, d’autre part les figurines sont plaisantes à peindre avec un petit embonpoint de bon aloi. Elles me rappellent les premiers Dixon.

Voilà des arbalétriers avec 8 figurines différentes par pack.

Habits disparates et déchirés, chaussures hors d’usage ou locales.

En face aujourd’hui le peuple des Tlaxcallans. Cette ethnie ennemie des Aztèques s’est finalement alliée à Cortés qui sans leur aide aurait été rejeté à la mer. Comme quoi la discorde avait les même résultats qu’aujourd’hui. Ici leur officier est un pur aztèque à masque de cochon.

Les tlaxcaltecs peuvent aussi être des alliés des aztèques ou des partenaires de guerre fleurie. Finalement on les distingue surtout par leurs coiffes, un cordon serre tête blanc et rouge.

Publié dans Non classé

Avant on avait des mules sur 2 pieds ….. mais ça c’était avant !

Le consul Caius Marius, pour réduire autant que possible les bagages qui embarrassent toujours une armée, fit faire à chaque soldat un ballot, tant de son petit équipage que de ses provisions. On le portait sur l’épaule avec une fourche, ce qui en rendait la charge plus facile. C’est de là qu’est né le surnom : les mulets de Marius.
Frontin, Stratagèmes, IV, 1, 7

La charge allait de 30 à 40 kg. Vous pouvez consulter ce site pour plus d’infos : https://leg8.fr/armee-romaine/bagages-legionnaire/

Figs 15 mm métal de chez Warmodelling (je crois). On peut voir un « impedimenta » au complet. Belle gravure pour des 15.

Les mulets de Marius ne rigolaient pas tous les jours mais leur célérité en a surpris plus d’un ! 25 km par jour parfois jusqu’à 45 sous César.

Les mules transportent des compléments pour construire le camp (Piquets de 1 m 70 et outils divers) sachant que le légionnaire transporte, entre autres, 3 jours de vivres et 2 piquets pour le camp.

Le camp est construit chaque soir afin d’éviter les mauvaises surprises. Des spécialistes du génie prennent les mesures, les légionnaires piochent ….

Publié dans Non classé

Avant la période western m’intéressait ….. mais ça c’était avant !

Je me suis notamment intéressé, il y a trente ans, à la règle « pony war » que j’ai d’ailleurs traduite.Toujours dans le cadre de fouilles archéologiques, je viens de retrouver des Texas rangers ou des éclaireurs de l’US cavalerie en veste à franges.

Figs Minifigs en métal. Je ne sais pas si elles sont toujours en production.

On note la gravure, remarquable à cette échelle. On ne le voit pas à l’image mais les visages sont bien gravés avec yeux et moustaches.

Pour le fun une partie du village indien. Figs Atlantic. en plastique. Je m’amusais bien il y a 30 ans !

Publié dans Non classé

Avant, quand il n’y en avait plus, il n’y en avait plus …. mais ça c’était avant !

Aujourd’hui, quand il n’y en a plus, on appelle « internet » et il y en a encore. C’est ce que j’ai fait avec les figs Atlantic dont je vous rabats les oreilles depuis quelques posts.

Les bisons, chers aux films de cowboys, sont de retour. Comme déjà évoqué, le plastique se fragilise avec le temps. Queues et pattes sont extrêmement cassantes. J’ai ravivé un peu les socles, l’herbe parait plus fraîche.

Le bison blanc mène la danse. Mon nouvel approvisionnement devrait me permettre d’en rajouter une dizaine.

Us infanterie avec une  reprise des socles également. L’infanterie est très rarement intervenue dans les guerres indiennes mais un scénario de « pony war » y a recours.

Voilà l’effectif. 2 compagnies éclairées par quelques cavaliers démontés.

Et dans un tout ordre d’idée, 2 compagnies de fusiliers viennent de rejoindre leur régiment. Le 2eme reg de la garde de Paris enfin complet, peut donc entrer en Espagne.

Publié dans Non classé

INTERLUDE

Deux nouveaux clichés d’une figurine Warhammer peinte par Razorspoon l’héritier de la maison.

Publié dans Non classé

Avant le plastique régnait en maître….. Mais ça c’était avant !

Point de « soldats de plomb » pour nos bourses étriquées. Dans les années 60/70 les 20 mm plastiques des marques Italieri, Atlantic et autres Airfix régnaient en maître avec des boites pas chères que l’on trouvaient même chez l’épicier du coin. Retour vers cette époque avec quelques modèles que je viens de peindre pour le fun. En fait tout l’univers du Western a été traité par ces fabricants (les indiens, les différents camps, les cow-boys, les civils, les bisons, les troupeaux de bœufs, le outlaws, l’US cavalerie, Davy Crockett et Kit Carson etc . Le fort et la ville western existent également.

Extrait de la boite « sitting bull » et autres Apaches.

A droite 2 poneys de la boite » la ferme » de Airfix.

Un mix : 2 US cavalerie font le coup de feu avec quelques indiens piétons.

Je trouve que ces poses sont super !

Le pendu de la boite « cow-boys ».

Publié dans Non classé

Avant je n’aurais pas peint ça ….. mais ça c’était avant !

Je possède ces figurines depuis « la nuit des temps » ou un peu après ! je vais donc qualifier cette mise en couleur d’opération de nettoyage.

Des Gaulois mâtinés de Germains, ce sont leurs cousins dirait Phil. Des figurines old glory surement « old » mais alors sans « glory ». Elles sont petites, mal gravées et mal fichues, moches quoi, d’où, probablement, leur relégation au fond d’une caisse. J’en ai plusieurs dizaines, j’en resterai là !

2 cavaliers Chaldéens de chez Essex et « une bande » de néo …. disons moyen orient époque  antique ( des Minifigs semble-t-il ?)

Pour finir un ensemble A. Touller romain bas empire. Une évolution du char à faux. Les cavaliers projetaient en charge cet engin dans les pattes de leurs adversaires. Les cavaliers tenaient le timon de la bestiole avec des lanière de cuir. Ouille !

J’ai maintenant 3 engins du genre. Je ne sais pas ou Alain avait dégoté le modèle !

.

Publié dans Non classé

Avant on faisait la guerre en jupe …….. mais ça c’était avant !

Dans les temps bibliques on ne s’embarrassait pas de plaques renforcées ou d’armures, tout au moins pour le courant des guerriers. On dirait de nos jours, pour la chair à canon ! Une simple tunique voire un pagne suffisait , il faut dire que la chaleur du coin ne devait pas y être pour rien.

Survivantes des débuts des CSO, voilà quelques pochettes de 15mm Minifigs vieilles de presque 40 ans. Les figurines sont de « vrais 15 » donc franchement petiotes. Dur, dur de faire les yeux, encore faut-il voir le visage ! Il s’agit d’une part de néo Hittites, ennemis jurés de l’Egypte, d’autre part de lanciers d’allure néo babylonienne en tout cas adaptés à la région et incorporables dans une armée Hittite même si ces derniers royaumes sont postérieurs au nouvel empire égyptien..

 

Voilà des dessins de Nigel Stillman extraits d’une publication du WRG sortie dans les années 80. A l’époque, la documentation était tellement rare que les fabricants de figurines offraient des modèles parfaitement identiques à ces dessins, notamment Minifigs. Osprey n’avait pas encore sévi ou si peu. Le croquis de gauche représente d’un néo assyrien ou néo Hittite compatible avec les ennemis de l’Egypte. Son bouclier est composé de lamelles de bois ou de roseaux liées par des bandes de cuir.

A droite un chaldéen levé par un roi de l’empire néo babylonien. Il porte une barbe, des cheveux bouclés, un bandeau et une tunique courte . Le bouclier est probablement en lames de bois ou de roseaux tressés. Ces troupes sont caractéristiques des 7 et 6 eme siècle avant JC.

 

De vrais 15 mm bien proportionnés, la marque de fabrique de Minifigs.

Les casques peuvent être en bronze lors des périodes précoces.

Les Chaldéens. Essex.

 

 

Publié dans Non classé