Avant il valait mieux leur laisser la place …. mais ça c’était avant !

Cavaliers lourdement armés, dotés d’une cuirasse et faisant partie d’une unité de grosse cavalerie, le 1er régiment de cuirassier fut créer en 1665. Considérablement développée par Napoléon (+7 régiments en 1802 portés à 12 en 1804) l’arme sera de toutes les batailles avec des interventions parfois décisives.

Voilà un escadron en Espagne pour la règle D and S. La remonte posant problème on notera l’aspect parfois insolite des chevaux.

Les »gros frères », « gros talons » ou « hommes de fer ». vont sévir durant la campagne d’Espagne. Figurines Front Rank 28 mm.

Publicités
Publié dans Non classé

Avant les maisons étaient grises …. mais ça c’était avant !

J’avais ces miniatures 15mm depuis de nombreuses années et je ne les avais jamais peintes. Le fabriquant proposait à l’époque une version déjà peinte et l’ami Pascal avait fait une razzia pour enjoliver sa gamme WWII « FOW ».

Un des quatre ou cinq modèles alors dispo.

En plus petit !

Un coup de badigeon et c’est mieux non ?

Je ne retrouve plus la marque de ces maquettes, je me souviens seulement qu’elles provenaient des USA. Peut être n’existent-elles plus !

Pour boucler 2 figurines 28 mm de chez A Touller. Une gamme éteinte semble-t-il !

Publié dans Non classé

Avant la cavalerie du Rohan était inarrêtable …… mais ça c’était avant !

Je poursuis, en parallèle des figurines historiques, la mise en peinture de vieilles références Games Workshop que je détiens depuis la sortie des premiers films de Peter Jackson.

4 cavaliers du Rohan, 2 traînent encore dans mes boites mais je n’ai plus les chevaux !

On dirait des cavalier des steppes, en tous cas des médiévaux …..

Publié dans Non classé

Avant une « lance » n’était pas forcement un bâton pointu ….. mais ça c’était avant !

Au moyen age, une « lance » était une « équipe d’hommes armés » formant une espèce de garde d’un chevalier.

Les Funcken nous proposent le dessin ci dessus d’une lance du XIV siécle. Elle se compose du seigneur (2eme en haut ) monté sur son palefroi de route. Devant lui un page fait avancer son cheval de bataille, le destrier. Derrière le seigneur vient son écuyer sur un roussin qui porte les armes du chevalier.
En bas, les accompagnateurs : sur un palefroi ,un homme d’arme coustilier avec lance suivi de 3 à 5 archers montés sur des courtauds et d’un valet d’arme. Une ou 2 haquenées (juments de bât) complétaient l’équipe.

Je viens de retrouver des archers à cheval « citadel » dans mes boites et voilà ce que cela donne :

Ces vieux modèles ont été gravés par les frères Perry il y a peut être vingt ans mais on les trouvent encore au catalogue Foundry dans une gamme « vieilles figurines citadel ».

Les archers à cheval médiévaux combattent à pied et doivent donc démonter. Le cheval leur permet cependant une mobilité intéressante sur le terrain. Leur chevaux sont des chevaux de trait de type ardennais ou percheron. L’arc est enveloppé d’une housse hydrofuge et l’archer transporte entre 60 et 80 flèches qu’il lancera en 6 ou 7 mn c’est dire qu’il aura besoin d’être ravitaillé.

Voilà ce que pourrait donner « une lance » en figurines : de gauche à droite, le chevalier, son écuyer, un homme d’arme, 3 archers et un valet d’arme.

ET …… Bonne année à tous !

Publié dans Non classé

Avant on n’élevait pas que des « toros » en Espagne …… mais ça c’était avant !

Au cours des siècles passés, les dragons ont fleuri dans les armées et l’Espagne possédait les siens. En 1808 ce pays pouvait aligner théoriquement 8 régiments de dragons lourds qui comme pour toute la cavalerie devaient compter 5 escadrons de 140 hommes. Las,  » les réformes » de Godoï ne permettaient de mettre en ligne guère plus de 2 escadrons par régiment faute de chevaux.

Dragon d’Almanza (tout jaune) et régiment « del rey »

L’uniforme fait un peu vieillot mais il est bien dans le ton de l’époque, les Prussiens et autres cavaliers lourds anglais portent aussi le bicorne en ce début d’ère napoléonienne.

Le régiment « Del Rey » à effectif moyen. Plusieurs sources donnent la ganse du chapeau blanche.

Avec 16 000 cavaliers et 9 000 chevaux souvent de piètre qualité, la cavalerie espagnole fait pale figure. Mon régiment Del Rey n’est finalement pas si mal doté.

 

 

Publié dans Non classé

Avant l’artillerie n’était pas un boulet pour tout le monde … mais ça c’était avant !

En effet, à l’époque napoléonienne l’armée espagnole était loin du top sauf l’artillerie. C’était même leur meilleure arme bien que sous équipée elle aussi. Faute de chevaux, des mules ou des bœufs tractaient les canons d’où une certaine lenteur de mise en place, lenteur souvent fatale.

4 artilleurs servent un canon anglais de 9£. Figs Front Rank destinées à étoffer les effectifs pour la règle D and S.

Avec cette pièce je peux recréer une phase de la charge de Somosierra Non ?

Publié dans Non classé

Avant les « Antiques » étaient ma tasse de thé …. mais ça c’était avant !

Il est vrai que j’ai un peu fait le tour des Grecs, successeurs et autres Romains mais il me reste encore des figurines non peintes dans mon stock de boites . Retour vers l’une d’elles : la boite « Warlord » des peltastes et frondeurs.

Voilà deux peltastes de plus et un frondeur customisé qui rejoignent une quarantaine de camarades extraits de le même boite.

De dos. l’hoplite est daté de 350 à 325 av JC, il n’a pas d’armure et son casque parait être de type phrygien (origine de la Trace ou de la Dacie il est en forme de bonnet phrygien). Il s’agit d’une figurine de marque « immortal figures » dotée d’une petite tête. j’aime très moyennement.

Une incartade chez les médiévaux avec « Le Cid » (qui campe dehors !) et un chevalier porte étendard utilisé lors de la réconquista surement !

Figurine Gripping Beast première époque. Les chevaux ont une tète de limande avec des yeux ramenés sur l’avant. La marque a changé une partie de ses modèles depuis.

Publié dans Non classé
Commentaires récents
Captain yapudo dans Avant les pirates sévissaient…
captain yapudo dans Avant les loisirs s’arrêtaient…
Captain yapudo dans Avant les loisirs s’arrêtaient…
captain yapudo dans Avant on l’appelait…
gbouts dans Avant « noir c…