Monthly Archives: mai 2015

Avant je mettais un temps infini pour ne rien faire … mais ça c’était avant !

C’était avant qu’un regain de religion ne me percute en pleine activité peinture ! Il ne faudra pas attendre fin juin pour « l’objectif polyvalent » : Publicités

Publié dans Non classé

Avant on chassait le gros en Occitanie …. mais ça c’était avant !

Retour en arrière rapide en pleine « Barade » (la forêt de Jacquou le croquant en Dordogne). L’expédition de Major Von Bouts s’essaie au gros faute de palombes. Une partie de « lost lands ».

Publié dans Non classé

Avant on guerroyait incognito … mais ça c’était avant !

C’était avant que l’idée saugrenue de peindre des figures compliquées sur des boucliers et des harnachements ne me prennent. Surtout que faute de transferts il fallait tout faire à main levée ! Voilà le résultat : « peut mieux faire surement »

Publié dans Non classé

Avant je me contentais des maquettes …. mais ça c’était avant !

C’était avant que des  amis ne m’entraînent au musée de la RAF à Londres. Je vous assure que c’est du lourd, du net, du propre, une formidable journée quoi ! Beaucoup de modèles et des très gros, des simulateurs, des

Publié dans Non classé

Avant le décor comptait pour des prunes … mais ça c’était avant !

J’ai voulu m’essayer à flames of war mais voilà, je n’avais pas « d’objectifs »! En voilà quelques un achetés en l’état ou confectionnés par mes soins. Il me reste un lot de religieuses « Peter Pig » pour en faire un autre.

Publié dans Non classé

Avant je travaillais à la chaîne … mais ça c’était avant !

Plutôt que peindre d’une traite 20 ou 30 figurines d’une même unité, je suis passé à une méthode plus souple consistant à peindre des lots de 3 ou 4 bonhommes de chaque unité avec pour objectif de finir la troupe

Publié dans Non classé

Avant les moines ne s’en laissaient pas compter … mais ça c’était avant !

Les ordres militaires furent sans aucun doute la plus importante ressource militaire des états croisés. Hospitaliers et Templiers apparaissent dans toutes les armées du roi de Jérusalem dés le 12ème siècle. Les hospitaliers doivent leur nom au fait que l’ordre

Publié dans Non classé