Avant je faisais ça en douce …. mais ça c’était avant !

Le temps ne me manquant pas, je soumets aujourd’hui à vos avis éclairés la fabrication d’un « scriptorium » médiéval afin de loger le contenu de la boite Mirliton 28mm métal du même nom. J’ai cette boite depuis fort longtemps mais faute de place je ne l’avais pas encore touchée.Il s’agit donc de faire un petit diorama qui pourra rester tel quel mais aussi intégrer une partie pour meubler, par exemple, une table portant sur un raid viking ou une rencontre médiévale. Il va s’en dire que la réalisation d’une chapelle devra suivre.

Les moines et leur matériel attendent !

le matériel : du carton plume de 0,5 (le sol) et 1 cm (les murs), des cutters, un crayon noir, une règle.

J’ai la chance de disposer de quelques moules Hist art donc de quoi « gothiquer » (verbe du premier groupe) l’ensemble.

La dimension de la pièce étant arrêtée, je procède à la découpe des morceaux (le sol et les murs) et je pelle le carton plume afin de le graver. Intégralement sur la face intérieure et partiellement à l’extérieur (afin de présenter des zones crépies).

Les « paves de Gironde » sont alors gravés sur la partie « sol » avec le crayon noir et la règle

Les murs , face intérieure, sont gravés de moellons calcaires réguliers. Les portes et fenêtres sont creusées et les bordures biseautées à 45° ou à peu prés

La face extérieure des murs présentera des zones dégradées où les moellons apparaîtront.

La future réalisation ressemblera à ça. A noter les sommets des murs qui sont « non terminés » afin de suggérer qu’il y a une suite au bâti et, bien sur, un toit. Dans ce cas précis, je les trouvent un peu hauts mais c’est nécessaire à cause des étagères , de la porte et des colonnes qui doivent être posées à l’intérieur.

Les premiers éléments Hist Art sont collés.

Avant le montage, le sol est peint en deux passages : en premier un jus noir rosé puis en deux un ton brique sur chaque carreau.

De même les murs reçoivent un jus ocre, la finition va suivre…. Les joints restent à faire.

Montage des étagères avant le collage de l’ensemble

La pièce ressemblera à ça au final. A ce stade il me reste à boucher les interstices des angles avec de l’enduit de rebouchage en tube.

Afin de boucler ce post, les moines sont placés à l’intérieur même si leur mise en peinture n’est pas terminée. Même chose pour le mobilier.

Le post est plutôt long, je le mets donc en ligne. Une photo de l’ensemble complètement terminé sera insérer ultérieurement.

Publicités
À propos

Fonction publique en retraite

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :