Avant il fallait être « Romain » *(1) ……. mais ça c’était avant

* ou souhaiter le devenir.

L’histoire de Rome s’étale du VIIIème siécle avant JC au Vème aprés (à peu prés) c’est dire si des choses se sont passées en 1300 ans. En grossissant le trait en matière militaire autant opposer un croisé à un légionnaire actuel. Ok, je concède que l’évolution des technologies n’avait pas la même impétuosité aux alentours de la naissance de JC ! Cependant après avoir évoqué mon armée Trajanique 28mm dans quelques posts antérieurs voici mon armée romaine 15 mm qui pourrait se situer entre le 3 et 5ème siécle aprés JC.  Toutes les figurines sont des Touller (époque vrai 15mm).

En premier l’infanterie.

La gestion de l’immense empire a amené Rome à faire face à des impératifs économiques et militaires. Trop chère, la tenue du légionnaire a du s’alléger perdant de sa capacité de défense avec l’échange de la lorica contre une cuirasse en cuir moulé prolongée par des bandes de cuirs , les ptéruges . De même un allongement du gladius devenu Spatha et un agrandissement du bouclier, notamment pour faire face aux nouveaux types de cavalerie qui apparaissent, se sont imposés. La fin du pilum remplacé par une lance plus légére, le Spiculum, annonce une reconsidération du combat de contact, enfin un simple casque en fer  se substitue au modèle de type « gaulois » bien connu. Et que dire du recrutement quand on voit que les unités d’élite ou Palatines sont constituées sur les limes de l’empire donc se composent de non Romains.

Prima flavia gallicana et Aux. palatin

Prima flavia gallicana et Aux. palatin

Une cohorte Batave à droite

Une cohorte Batave à droite

L’allègement des unités se poursuit avec les unités de « lancearus », auxiliaires défroqués (plus de côte de mailles) dotés d’un petit bouclier et les fameux auxiliaires palatins équipés comme les précédents mais en possession d’un grand bouclier. Les auxiliaires archers s’adaptent à leur siècle en portant notamment la tunique typique du temps (renforts sur les épaules et les genoux).

archers légionnaires

archers légionnaires

Aux. palatins

Aux. palatins

La période voit cependant apparaître des unités composites pluri disciplinaires voire des « gadgets » originaux.

Aux. légers : 1/4 d'arbalétriers, 1/4 de frondes à manche, 1/4 de fronde, 1/4 de lanciers. Pour tous les goûts quoi !

Aux. légers : 1/4 d’arbalétriers, 1/4 de frondes à manche, 1/4 de frondeurs, 1/4 de lanciers. Pour tous les goûts quoi !

D'autres légers !!

D’autres légers enrôles sur le terrain !! En y croise des Goths, des Germains, des préfrancs ….

Le char scythe revisité. Bonjour les jambes de la cavalerie adverse. A ma connaissance seul A Touller propose cet engin.

Le char scythe revisité. Bonjour les jambes de la cavalerie adverse. A ma connaissance seul A Touller propose cet engin.

Baliste sur char, finalement du classique !

Baliste sur char, finalement du classique !

Pour terminer ma petite revue d’infanterie. Rome en ce temps là ne se prive pas d’avoir recours aux « barbares » du coin, ce n’est peut être pas sa meilleurs idée !

Ostrogoths, Wisigoths ......  les champs catalauniques ne sont pas loin, toute aide sera la bien venue !

Ostrogoths, Wisigoths …… les champs catalauniques ne sont pas loin, toute aide sera la bienvenue !

La cavalerie à suivre …….

Publicités
À propos

Fonction publique en retraite

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :