Avant on disait : si tarasque rien t’as rien …. mais ça c’était avant !

L’État tarasque était contemporain de l’Empire aztèque, avec lequel il entretenait des rapports souvent conflictuels. D’ailleurs l’expression P…. de tarasques chère à nos banlieues a surement une racine aztèque. Décimés par la variole apportée par les Espagnols les Tarasques ne résistèrent pas à l’envahisseur venu chercher de l’or. Les conquistadors assassinèrent d’ailleurs leur dernier roi (une vieille habitude ibérique !). Leur arme de prédilection semble être l’arc (même les chefs en sont dotés). Les Tarasques avaient la particularité de savoir travailler le métal contrairement aux Aztèques, ce qui ne leur a pas servi à grand-chose ! Le territoire tarasque s’appelle de nos jours : le Michoacán. Le kickstarter : « childrens of the sun » offre la possibilité de constituer une armée Tarasque, pourquoi s’en priver ? Après les Tlaxcalans de chez Outpost (qui semble avoir disparu du net depuis la pandémie !), je vais donc imprimer une 50aine de ces braves Tarasques.

Premiers éléments : de l’infanterie moins « moulin rouge » que celle des Aztèques

Les archers : même les chefs sont dotés d’arcs, je ne sais pas si « Red copper » s’est basé sur des éléments historiques lors de son travail de création.
Quelques reliquats d’Aztèques : j’ai imprimé le jardin flottant et la barque d’un seul tenant alors que le kick proposait un programme pour chaque élément (le maïs, les pieds de patates, la femme à genoux ou le piroguier). C’est le résultat d’une manip simple avec le logiciel Chitubox.

Publicité
À propos

Fonction publique à la retraite

Publié dans Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :