Avant mes Espagnols comptaient pour des clopinettes …. mais ça c’était avant !

Il est vrai que les capacités militaires de l’armée espagnole de 1809 n’attirent pas en premier « le joueur d’empire ». Au fil du temps je ne suis cependant constitué un petit corps qui pourra surement soutenir une armée anglaise péninsule. En clair, me voila à la tête de 7 bataillons d’infanterie dont 2 de légère et un de milice, 1 régiment de dragons lourds, 1 de hussards, 1 escadron de chasseurs et une batterie d’artillerie.

En gros, l’infanterie espagnole de ligne ressemblait à ça depuis 1805, chaque régiment ayant des distinctives de couleurs différentes ou des « liserés » différents. L’officier sur la gauche est attribué au régiment de Malaga celui là même que je viens de sortir.
Régiment de Malaga, ceci dit, à de très légères différences ce pourrait être le régiment de Jaen , Grenade ou Murcie.
Voila mon corps déployé devant des bâtiments typiquement du pays.
Sur la gauche, 2 bataillons de légers dotés de casques à chenille genre dragon léger anglais de l’époque
Sur la droite un bataillon de la milice de Séville en jupettes genre Evzones grecs.
À propos

Fonction publique à la retraite

Publié dans Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :