Avant l’hymne du Wurtemberg ressemblait à la Marseillaise ….. mais ça c’était avant !

 « Preisend mit viel schönen Reden » écrit par un certain Justinus Kerner, il vante la beauté et les trésors du Wurtemberg élevé au rang de royaume par Napoléon. Chanté dés 1806, cet hymne a de forts accents de Marseillaise.

Voilà le 3eme régiment de ligne du Wurtemberg en 1812.
Distinctives rouges et drapeau assorti. Mon contingent prend des couleurs !
Figurines AB.

Bon, je passe dans la foulée à la légère.

À propos

Fonction publique à la retraite

Publié dans Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :