Avant l’armée napoléonienne c’était un peu « Pinder » ….. mais ça c’était avant !

Au fil des ans, les armées napoléoniennes ont compté dans leurs rangs de nombreuses formations qu’on pourrait qualifier d’exotique. Ce fut notamment le cas des troupes opérant dans les îles (les Antilles par exemple) , celles des comptoirs de l’Inde voire les petits contingents régionaux comme les Croates, les Ilyriens, le contingent des îles ioniennes, les Krakus polonais voire les régiments ou bataillons qui ont eu une brève existence (de la tour d’Auvergne, Isembourg, tirailleurs du po, corses et autres légions étrangères). La coupe revient cependant à la campagne d’Egypte avec les mamelouks qui interviendront brillamment en Europe et …le régiment des dromadaires qui fit, lui, la seule campagne d’Egypte.

Ce régiment, à deux escadrons, eut 2 uniformes, un de parade (c’est celui que porte les figurines ) et un de campagne (uniforme bleu ciel à la hussarde  et bicorne.). Créée par Napoléon en 1799 sur le principe des dragons (infanterie montée), ces soldats étaient notamment équipés d’un fusil d’infanterie ou d’une lance. Le régiment est dissous en 1801 et ses éléments seront versés dans la gendarmerie.

Regiment des Dromadaires - 1799, Egypte | Napoleón, Militar ...

15 mm Minifigs, la marque proposait aussi des modèles en tenue de campagne.

Reprise du fanion du régiment trouvé sur l’image jointe. Bifide, pas bifide ….. ?

 

Napoléon alors premier consul crée en 1802 la garde municipale de Paris. Elle est formée de deux régiments en 1804. Le premier a un habit vert à distinctives rouges, le second un habit rouge à distinctives vertes. En 1806 les 2 régiments prennent l’habit blanc et gardent leurs distinctives. La garde de Paris se distinguera lors de la campagne des Pays Bas, le siège de Dantzig et Friedland.  Deux bataillons partiront pour l’Espagne en 1808.

1er régiment. A l’occasion j’ajouterai 2 compagnies de fusiliers. A noter le tambour, un gamin des faubourgs incorporé malgré son jeune age. Les voltigeurs peuvent aussi porter le bonnet d’oursin à distinctives vertes.

À propos

Fonction publique à la retraite

Publié dans Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :