Avant le corps de Poniatowski était incomplet …. mais ça c’était avant !

Suite et fin de la réalisation de mon « corps » d’armée polonais avec des batteries à pied, des généraux et des compléments d’infanterie .

Donc 2 batteries à oied CGM. Uniforme vert à distinctives noires. En 1812, lors de la campagne de Russie, l’artillerie comptait dans la 18eme division du corps de Poniatowski, 7 compagnies à pied et 1 à cheval et 5 compagnies en réserve. Il y avait donc environ 2 300 chevaux (de trait et de monte) pour 21 253 artilleurs et train.

6 canons de 6£ par batterie dés 1809.

Un escadron du 6 eme lanciers (sans lance). C’est avec leurs sabres que les « lanciers » polonais se signalèrent à l’attention de Napoléon lors de la charge de Somosierra en 1808.

2 plaquettes de généraux de type polonais avec leurs aides de camp respectifs. Certains généraux étaient coiffés de la chapska polonaise.

Un bataillon de voltigeurs tiraillant.

Enfin le 16 eme de ligne vient clôturer les effectifs du corps.

À propos

Fonction publique à la retraite

Publié dans Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :