Avant, la guerre de « cent ans » n’était pour moi qu’une escarmouche ……….. mais ça c’était avant !

Avant, je ne pouvais guère aligner que l’effectif d’une embuscade mais je viens de terminer ce jour  mon 238éme personnage issu de la boite Jeanne d’Arc. Sans compter « les monstres » des croyances populaires médiévales (la boite en contient un paquet, 40 je crois), il me reste plus de 60 bons chrétiens (vougiers, pavoisiers et archers principalement), 40 sarrasins et une poignée de fadas religieux tant flagellants que pénitents à mettre en couleur.

Vue de l’étagère à l’heure actuelle.

Les sorties du jour :

La fin des chevaliers à pied. J’en ai donc 13 plaquettes et trois autres de sergents d’armes.

Voilà l’ensemble des chevaliers.

6 plaquettes de vougiers équipés de vouges, une sorte de hallebarde. Il me reste un groupe de Flamands et un groupe d’Écossais à peindre.

Les premiers archers. il y en a une trentaine à venir.

Voilà à quoi servent les pieux présentés précédemment.

4 chevaliers Essex plus tardifs en métal (1450) équipés d’une armure de plates complète et d’un casque dit « salade ». Ce type d’armure pesait plus de 80 kg. Figs cadeau de Pascal, merci à lui. Ils sont à peine plus petits que les plastiques. On appelait ce genre de cavaliers des gendarmes.

Un Touller solitaire cherche sa croisade.

Publicités
À propos

Fonction publique en retraite

Publié dans Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :