Avant « noir c’est noir », il y avait « souvenir, souvenir » ….. mais ça c’était avant !

J’ai déjà évoqué l’état de Brunswick à l’occasion d’un précédent post, voilà des renforts pour le petit corps qui bivouaque dans ma vitrine.

Tambour du premier régiment de ligne : distinctives rouges.

Chasseur d’infanterie légère.

 

 

Toujours aussi noirs (ils portent le deuil de leur pays cf au souhait de leur duc). Avec les reliquats de figurines CGM, j’ai réussi à aligner le premier bataillon du 1er de ligne en 1815. A noter que seuls les régiments d’infanterie de ligne avaient un drapeau.

Un bataillon de chasseurs armés de carabines et non de fusils. Il s’agit du bataillon dit « des chasseurs gris » à cause de leur uniforme gris foncé. Les autres régiments de chasseurs ont un habit gris clair.

En colonne sous les ordres d’un colonel à cheval.

 

À propos

Fonction publique en retraite

Publié dans Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :