Avant il nous fallait des certitudes …. mais ça c’était avant !

Je ne peux résister au plaisir de mettre en ligne un court article bien représentatif de ce qu’était VICI* dans les années 80. Avec le recul, c’est un vrai régal.

Voici une enquête diligentée par un de nos membres de l’époque. Il s’agissait de trancher une question cruciale: l’odeur de l’éléphant désorganise-t-elle la cavalerie ?

Minifigs et irregular

Minifigs et irregular

Un éléphant ça trompe ….

ou de la désorganisation téléguidée par l’odeur par C. Thorin

« Un éléphant, ça trompe !Rassurez vous nobles puristes de l’almanach Vermot, cette fine plaisanterie demeure indubitable mais se n’est pas une raison de « se gourrer » !!

Puisque la rédaction de VICI relance le débat, et bien que n’étant ni Carthaginois ni Indien, ni Romain même décadent, encore moins Sassanides ou autre chose en « ide » (que Mars me pardonne), je ramasse la balle, pour vous entretenir de l’éléphant, ce champion de la désorganisation chevaline à distance.

Surtout n’allez point imaginer que l’éléphant m’est antipathique ! Sachez que vous étiez dans les roses Madame et les choux Monsieur lorsque je fus reçu à la cour du roi Babar dés 1935. Ne croyez pas non plus, mon dieu, que je prêche pour mon saint ! La décontraction wargamique dont je me flatte de faire toujours preuve , m’exempte de tous soupçons. Alors pourquoi ? Ne cherchez pas, c’est tout simple : j’ai voulu me mettre au parfum !!

Je résume les données du problème : l’odeur sui généris de l’éléphant perçue par le système olfactif du canasson moyen a-t-elle une influence quelconque que le comportement de ce solipède, si le pachyderme à trompe lui est caché …….. et ce dans un rayon ne pouvant excéder quatre vingt mètres environ ?? THAT IS THE QUESTION ? comme disait le si sympathique prince de Danemark à sa nounou anglaise.

Eléphants macédoniens (irregular, Minifigs)

Éléphants macédoniens (irregular, Minifigs)

Restait à trouver la réponse en interrogeant un spécialiste dont le témoignage pourrait être considéré comme irréfutable. Toutes autres théories, spéculations ou vaticinations de tous ordres ne sont, vous en conviendrez mon général, que littérature de café du commerce.

renonçant à découvrir un ancien combattant de la bataille de Raphia, j’ai préféré interviewer pour VICI un de mes amis, retraité du cirque qui a passé prés de quarante ans de sa vie aventureuse en compagnie des chevaux et des éléphants.

Que voulez-vous de mieux par les temps qui courent ? Je vous livre in extenso ce qui m’a été aimablement révélé .

« Vous me parlez de l’odeur caractéristique de l’éléphant capable de déclencher chez le cheval un réflexe de peur. L’éléphant, comme la plupart des bêtes que nous qualifions volontiers de sauvages, dégage une forte odeur bien spéciale, qui est nettement perçue en vase clos. Mais cette odeur s’atténue considérablement à l’air libre et il ma parait bien improbable qu’elle puisse être décelée à plus de 50 mètres de manière à troubler le comportement d’un cheval. D’ailleurs, à ma connaissance, l’odeur de l’éléphant ne détermine aucun réflexe de peur chez le cheval.

J’ai moi même fait placer des chevaux nouvellement arrivés dans notre ménagerie, dans des boxes aménagés sous une tente jouxtant celle où nous logions les éléphants, sans jamais remarquer aucun inconvénient.

Par contre, la vue d’un éléphant ou, qui plus est, d’un groupe de ces pachydermes fait naître chez le cheval une grande nervosité pouvant se traduire par de simples hennissements, si l’éléphant est loin, ou dégénérer en ruades désordonnées de nature à entraîner de graves conséquences pour l’entourage du cheval.

Une charge d’éléphant est quelque chose d’effrayant même pour des hommes aguerris… à fortiori pour des chevaux. Le pachyderme fait alors grand bruit en agitant trompe et oreilles. Je ne sais si les auteurs antiques ont décrit des phénomènes de désorganisation par l’éléphant de guerre, mais je peux vous affirmer que ce désordre ne pouvait provenir de la seule odeur des bêtes .

C’est,à n’en pas douter, de leur vue et du bruit qu’ils faisaient que pouvait résulter les désordres décrits.

Il ne serait pas sérieux de prétendre le contraire ….. La cause me parait entendue ….. »

Modéles plastiques

Modèles plastiques

Cette enquête ne pouvait qu’être prise en compte dans « Kadesh » la règle antique des CSO, Non ?

 

 

 

* Vici : le journal des CSO distribué de 1982 à 1997

Publicités
À propos

Fonction publique en retraite

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :